L’hospitalisation à domicile (HAD)

Critères d’inclusion en HAD

La demande d’admission doit émaner soit du médecin traitant soit du médecin en charge du patient lors de son hospitalisation sachant que le patient doit remplir les conditions médicales relatives à la législation de l’HAD. Sont pris en considération :

la situation géographique (critère de secteur),
● les patients dont l’état de santé décrit par l’indice de KARNOFSKY relève d’une prise en charge technique et complexe,
la nature des soins (soins infirmiers, soins d’hygiène, soins techniques, suivi médical nécessaire.

L’HAD répond principalement à deux types de situations :

prise en charge d’une pathologie en phase aiguë,
prise en charge d’une pathologie évolutive en phase chronique.

Sur la base de ces critères, ne seront pas admis en HAD :

les patients autonomes ne nécessitant que des soins techniques,
les patients ne nécessitant pas de soins lourds et techniques et pouvant donc relever d’un SSIAD,
les patients ne demeurant pas dans le secteur géographique d’activité de la structure.

Les services proposés :

consultation avec un psychologue : adressez-vous au secrétariat,
une assistante sociale est également à votre disposition, sur rendez-vous, pour répondre à vos questions et vous apporter des solutions dans les domaines du social et de l’aide à domicile.
>>> SUITE

En savoir plus sur :

– le fonctionnement et le personnel du service
– qu’est-ce que l’HAD ?